Pompe à chaleur à 1 euro : comprendre le concept

de | octobre 29, 2019

Le réchauffement climatique est aujourd’hui au coeur des préoccupations du monde entier et de nombreuses actions sont donc menées pour lutter contre cette catastrophe. Parmi celles-ci, il y a notamment les programmes qui ont pour but de limiter ou de réduire de façon optimale la consommation des énergies fossiles. Et c’est dans cette optique qu’a été créé le concept de la pompe à chaleur à 1 euro. Zoom sur ce dernier !

Pompe à chaleur à 1 euro : de quoi s’agit-il exactement ?

Une pompe à chaleur est un dispositif de transfert d’énergie utilisé pour remplacer la chaudière à énergie fossile. Son principal atout est l’économie d’énergie qu’elle procure. Ainsi au lieu de recourir à de l’énergie fossile tel que le gaz ou le charbon, elle puise sa source dans l’air extérieur pour chauffer l’intérieur de la maison. Son prix est assez élevé, car elle peut coûter jusqu’à 16 000 euros. Sachez toutefois qu’il est possible d’avoir une pompe à chaleur pour 1 euro.

Depuis le début de l’année 2019, le dispositif des certificats d’économie d’énergie ou CEE a autorisé la prise en charge partielle des dépenses nécessaires pour bénéficier de cette technologie écologique. Pour ce faire, plusieurs aides sont octroyées par l’État et il est même devenu possible de disposer d’une pompe à chaleur pour 1 seul euro symbolique. Si vous souhaitez en savoir plus sur la pompe à chaleur pour 1 € et son fonctionnement, ci-après quelques informations utiles.

Les différents dispositifs d’aide concernés

S’il est possible de disposer d’une pompe à chaleur à ce prix, c’est grâce à la complémentarité de 2 principaux dispositifs. D’un côté, il y a l’aide de l’ANAH ou Agence Nationale de l’Habitat. Grâce à son programme Habiter Mieux Agilité, elle peut payer la moitié des travaux HT à effectuer. De l’autre côté, il y a la prime Coup de Pouce Chauffage s’élevant à 4000 Euros. En parallèle, la filière industrielle et les installateurs se mobilisent pour apporter leur contribution. Par conséquent, il reste le 1 euro symbolique que le bénéficiaire devra payer.

Pompe à chaleur à 1 euro : comprendre le concept

Les types de pompes à chaleur pris en charge

La PAC à 1 euro concerne le dispositif air/eau, eau/eau et hybride. À noter que le premier a recours aux calories de l’air extérieur pour fonctionner. Le deuxième, quant à lui, use d’une pompe de relevage pour extraire l’eau et la redistribuer. En ce qui concerne le troisième, il combine le premier dispositif à une chaudière à condensation et exploite au maximum l’énergie dans l’air extérieur.

Qui peut en bénéficier ?

Les ménages modestes sont les principaux concernés. Cependant, pour avoir accès à cette offre, il faut répondre à certaines conditions. Tout d’abord, il faut être propriétaire d’une maison individuelle avec un système de chauffage à énergie fossile. Seules les chaudières à condensation ne sont pas concernées. Ensuite, la personne concernée doit avoir un revenu ne dépassant pas le plafond fixé par l’ANAH. Autrement dit, ceux qui ne sont pas concernés par ce critère ne peuvent prétendre à ce dispositif à 1 euro. Il est en outre conseillé de tester son éligibilité sur les plateformes qui proposent ce type d’offre.